Dents de sagesse

Si l’essentiel de la croissance de la bouche et des dents se fait durant l’enfance et l’adolescence, une dernière surprise nous attend au début de l’âge adulte : l’éruption des dents de sagesse. Comme ces troisièmes molaires, qui font leur apparition bien après les autres dents, ne poussent pas toujours correctement, cette surprise n’est pas nécessairement bonne. En effet, elles n’ont pas toujours suffisamment d’espace pour bien se positionner sur les mâchoires, ce qui peut occasionner divers problèmes.
Pour préserver l’intégrité des dents et des tissus adjacents, il est parfois recommandé de les extraire préventivement.

L’éruption parfois problématique des dents de sagesse

Les dents de sagesse sont un héritage de nos ancêtres les grands singes. Elles font normalement leur apparition entre l’âge de 17 et 25 ans, soit lorsque les mâchoires ont terminé leur croissance. Or, la majorité des personnes n’ont pas suffisamment d’espace au niveau de leurs mâchoires, ce qui peut avoir un impact sur la manière dont les dents de sagesse font leur éruption : 

 

  • La dent demeure incluse : il arrive qu’une dent de sagesse demeure à l’intérieur de la gencive ou de l’os. Elle peut néanmoins continuer à bouger et ainsi déranger les racines dentaires avoisinantes, en plus d’être vulnérable au développement d’abcès et de kystes. 
  • La dent ne sort qu’en partie : comme elle est semi-incluse, il n’est pas possible d’y accéder complètement lors du brossage des dents, ce qui rend les accumulations de bactéries plus probables. Celles-ci peuvent également pénétrer sous les gencives et causer des maladies (caries, abcès et infections) qui pourraient s’étendre aux dents et aux tissus voisins.  
  • La dent sort entièrement : elle est accessible pour l’hygiène, mais son nettoyage peut néanmoins poser problème, spécialement lorsque sa position et son angle d’éruption sont irréguliers. Cela accroît la vulnérabilité aux caries et aux maladies parodontales. 

L’extraction préventive, une procédure courante

De par leur positionnement et leur accès difficile, les dents de sagesse sont plus sujettes aux caries, qui sont parfois difficiles à traiter, aux infections diverses et aux abcès. Elles peuvent également contribuer au développement de kystes et de tumeurs. Pour ces raisons, votre dentiste de la Clinique dentaire Maizerets à Limoilou pourrait procéder à leur extraction préventive. Toutefois, si l’évaluation de leur positionnement ne laisse pas présager de vulnérabilités, elles pourront être maintenues en place. 

L’extraction précoce des dents de sagesse : une option avantageuse

Non seulement les dents de sagesse peuvent être retirées avant même de développer des problèmes, mais leur extraction préventive peut se faire avant qu’elles aient fait leur apparition. Il est effectivement possible de procéder à cette intervention dès l’âge de 16 ans. Cela permet d’éviter que leur éruption ne dérange les racines des dents adjacentes, en plus de rendre l’extraction plus facile puisque les dents de sagesse ne sont alors pas totalement formées.
Si l’extraction des dents de sagesse vous est prescrite, votre dentiste saura vous accompagner tout au long de la procédure afin de s’assurer que tout se déroule bien et que vous retrouviez rapidement le sourire !