Carie dentaire : quels aliments éviter ?

Carie dentaire : quels aliments éviter ?

Dès notre plus jeune âge, nous apprenons à combattre la carie dentaire. Parmi les moyens proposés, on met souvent l’accent sur l’hygiène buccodentaire. Si la qualité de cette dernière permet de limiter la présence des bactéries, l’alimentation joue également un rôle important dans le contrôle de la carie. En effet, les bactéries qui la causent se nourrissent des résidus alimentaires qui se trouvent dans notre bouche, surtout ceux contenant des sucres. C’est pourquoi il est préférable de limiter la consommation de certains aliments et boissons.

Afin de vous aider dans le maintien d’une bonne santé buccodentaire, votre équipe de la Clinique dentaire Maizerets vous propose ces quelques informations quant aux impacts de l’alimentation sur le développement de la carie.

Comment la carie se forme-t-elle?

Afin de bien comprendre les liens entre la carie et l’alimentation, il faut savoir ce qu’est la carie et comment elle se forme. Il s’agit d’un trou fait par les bactéries dans l’émail d’une dent, c’est-à-dire sa couche externe protectrice. Ce phénomène qui, sans traitement, peut s’aggraver et s’approfondir est causé par la présence et la prolifération des bactéries sur les surfaces dentaires. Celles-ci se multiplient lorsqu’elles se nourrissent de résidus alimentaires sucrés qu’elles y trouvent.

 

Quel est le lien entre l’alimentation et la carie dentaire?

Ainsi, lorsque des résidus alimentaires forts en sucres collent aux dents ou aux parois de la bouche, les bactéries se reproduisent plus facilement, ce qui accroit le risque de carie. Cette prévalence augmente aussi lorsque l’émail des dents s’affaiblit ou s’amincit, les dents étant alors moins bien protégées. Cette érosion peut être due à l’hérédité ou à l’usure naturelle du temps, mais également à la consommation d’aliments acides ou tachants.

 

Quels aliments faut-il alors éviter

Ainsi, pour contrôler la multiplication des bactéries dans la bouche, il est préférable de limiter, voire d’éviter la consommation de certains types d’aliments et de boissons :

 

  • Les sucreries : Elles sont fortes en sucres en plus d’avoir tendance à coller aux dents.
  • Les aliments acides : La consommation régulière d’agrumes, de tomates, de vinaigres ou d’autres aliments forts en composés acides contribue à l’érosion de l’émail.
  • Les aliments forts en amidon : En plus des sucres qu’on leur ajoute parfois, les pâtisseries, de pain, les chips et autres craquelins contiennent de l’amidon, un sucre lent dont les bactéries aiment à se nourrir. Leur consommation peut ainsi contribuer au développement de la carie, surtout qu’avec leur texture collante, ils adhèrent facilement aux dents.
  • Les jus de fruits et les boissons gazeuses et énergétiques : Qu’ils contiennent des sucres ajoutés ou non, ces breuvages ont une forte concentration en sucres libres qui peuvent facilement se coller à la surface des dents. De plus, les boissons gazeuses et énergétiques de même que plusieurs jus (notamment ceux faits à base d’agrumes ou de tomates) sont acides, ce qui représente un risque supplémentaire.
  • L’alcool : Non seulement les breuvages alcoolisés contiennent des sucres et sont souvent acides, mais une consommation régulière peut modifier l’équilibre chimique de la bouche et ainsi augmenter les risques d’infections buccodentaires.
  • Le café et le thé noir : Ces breuvages foncés qui tachent les dents peuvent, à long terme, affaiblir le pouvoir protecteur de l’émail.

 

Quelques conseils supplémentaires pour éviter la carie dentaire

S’il peut être difficile d’éviter l’ensemble de ces catégories d’aliments et de boisson, l’impact de leur consommation sur les dents peut être amoindri. Il est notamment déconseillé de les prendre entre les repas. Il est plutôt préférable de les manger ou les boire avec d’autres aliments, car la production de salive, qui joue un rôle nettoyant, est alors accrue. De plus, il faut voir à vous brosser les dents après leur consommation ou, si c’est impossible, à bien vous rincer la bouche.

N’oubliez pas votre suivi dentaire!

Peu importe les précautions, le risque de carie existe toujours. C’est pourquoi il est important de voir votre dentiste de la Clinique dentaire Maizerets tous les six à douze mois. Comme membre de l’Association des chirurgiens-dentistes du Québec, il pourra alors diagnostiquer la carie, tout comme 200 autres maladies de la bouche et des dents, en plus de vous prodiguer des conseils personnalisés au sujet de votre santé buccodentaire !